Advertisement

Jurassic World: Dominion Dominates Fandom Wikis - The Loop

01:25


Poséidon (en grec ancien Ποσειδῶν / Poseidỗn est le dieu de la mer, des océans, ainsi que l'« ébranleur du sol » — dieu des tremblements de terre et des sources dans la mythologie grecque. Son symbole principal est le trident, qu'il reçoit des Cyclopes pendant la Titanomachie, il est aussi symbolisé par le dauphin, et surtout le cheval mais encore le taureau. Les Romains l'assimilent à un Neptune originel, peu fourni alors en mythe, mais avec lequel il finit par se confondre totalement. Il est l’un des fils de Cronos et de Rhéa, notamment le frère de Zeus, d'Héra et d'Hadès, il se marie à Amphitrite mais semble néanmoins avoir eu d'autres conquêtes.


Mythe

Poséidon est le fils de Cronos et de Rhéa et le frère de Zeus, Hadès, Déméter, Héra et Hestia. Pour Hésiode, il est l'aîné de Zeus : dévoré à la naissance par Cronos en même temps que ses frères et sœurs, il est rendu plus tard au jour grâce à une ruse de Zeus. Une tradition minoritaire rapportée par Diodore de Sicile dit que Rhéa parvient à dissimuler sa naissance à Cronos et le confie secrètement à l' Océanide Caphira, fille d'Océan, et aux Telchines de l'île de Rhodes, qui veillent sur son enfance divine. L’Iliade en fait le frère cadet de Zeus, acceptant mal l'autorité de l'aîné, ce qui explique sans doute qu'il tente un jour, de concert avec Héra, Athéna ou Apollon, de l'emprisonner… ou bien à l'opposé, Hésiode fait, en effet, Zeus le dernier de la fratrie, et donc Poséidon serait le plus âgé.

Poséidon participe avec ses frères et les autres dieux à la Titanomachie et c'est lui qui referme sur les Titans les portes d'airain du Tartare. Lors du partage du monde qui suit la victoire des Olympiens, il reçoit la souveraineté sur les mers, tandis que Zeus règne sur le Ciel et Hadès sur les Enfers. Il a pour sceptre le trident et réside dans un palais d'or au fond de l'océan. La tradition le place à Aigéai (en Achaïe), près du golfe de Corinthe, ou alors sur l'île d'Eubée, ou peut-être encore à Samothrace. L’Iliade oscille entre des suggestions laissant à penser à l'une ou à l'autre. Il se déplace sur son char tiré par deux chevaux aux sabots de bronze. Sur son passage, les dauphins sautent de joie et la mer s'entrouvre.

Patronage de ville difficile

À la suite du partage du monde, la Terre reste le domaine commun des dieux. Poséidon dispute d'ailleurs fréquemment à d'autres dieux la possession d'une terre. Il en est ainsi de l'Attique, pour laquelle il affronte sa nièce Athéna. À Athènes, Poséidon frappe l'Acropole de son trident ; il en sort une source d'eau salée ou un cheval, nommé Scyphios. Athéna offre à la ville un olivier ; cet arbre est perpétué par un rejeton cultivé dans un enclos sacré sur l'Acropole. Les dieux — ou, suivant la version, le roi Cécrops, Cranaos ou Érysichthon — jugent le présent de la déesse plus utile, et lui consacrent la cité. Furieux, Poséidon inonde l'Attique. Il dispute également Corinthe à Hélios mais Briarée, appelé comme arbitre, ne lui accorde que l'Isthme, tandis qu'à Hélios est octroyée l'Acropole. Poséidon essaie d'obtenir Trézène contre Athéna ; cette fois, Zeus décrète que la cité soit partagée entre eux deux. Il essaie, sans succès, d'obtenir de Zeus Égine et de Dionysos, Naxos. Il veut prendre à Héra l'Argolide, mais Zeus le soumet à l'arbitrage de Phoronée, premier habitant de la région, et des dieux fleuves Inachos, Céphise et Astérion dont le jugement est en faveur d'Héra. Furieux, il se venge en asséchant les rivières de ses juges. Les habitants de Trézène rapportent que l'île proche, l'île de Calaurie, fut longtemps terre d'Apollon tandis que le site de Delphes celui de Poséidon. Les deux dieux interchangèrent leur patronage. Précisément, Delphes accueillait dans un temps lointain un oracle de Gaïa et de Poséidon (tous les deux sont des divinités du sol…) ; Gaïa céda son oracle à la Titanide Thémis qui le donna ensuite à Apollon qui obtint la part de Delphes de Poséidon en cédant donc l'île de Calaurie.


Vengeance contre Minos

Poséidon fait sortir de la mer, à la demande de Minos, un taureau gigantesque grâce auquel il devient roi de Crète aux dépens de ses frères Rhadamanthe et Sarpédon. Ainsi contrôle-t-il aussi les mers, et les autres îles environnantes. Mais Minos refuse, comme il était convenu, de lui sacrifier l'animal, ou bien il échange le bovin divin avec l'un de son troupeau. Poséidon, trompé, veut se venger bien qu'il ne puisse pas tuer Minos qui est fils de Zeus. Il élabore une autre manière ironique de se venger : il insuffle en Pasiphaé, la femme de Minos, un amour coupable pour le taureau. Pour cette passion, elle sollicite l'aide de l'ingénieur athénien Dédale banni pour homicide. Celui-ci lui construit un simulacre de vache en bois, recouvert de peau, dans lequel elle se cache afin d'être montée par le taureau. Le taureau divin est lui aussi trompé… De leur union naît le Minotaure, créature mi-homme, mi-taureau que Minos enferme dans un labyrinthe.

Protecteur divin

Poséidon sauve Léto, et fait naître les dieux Apollon et Artémis qui sans son aide ne seraient pas. Héra apprend que son mari Zeus a mis enceinte Léto, la mère des jumeaux divins Apollon et Artémis. Jalouse, elle déclare et impose que Léto doive accoucher seulement là où le soleil ne se lève pas. Léto est donc contraint de vagabonder. Le dragon Python, fils de Gaïa, qui a un oracle sur le mont Parnasse, à proximité du futur oracle de Delphes, appris que la descendance de Léto doit le mener à sa propre mort, aussi depuis qu'il l'a croisée, il lui mène la chasse pour la tuer et mettre fin à la prédiction mortelle. Par la volonté de Zeus, le souffle de Borée transporte la Titanide au loin de ces menaces et la confie à Poséidon. Le dieu la protège, mais pour ne pas contrarier sa sœur Héra, tous deux se dirigent vers l'île d’Ortygie et il la recouvre par les flots pour la cacher de Python qui s'en retourne chez lui. Puis Poséidon rehausse l'île à la surface en retirant les eaux. Celle-ci est connue plus tard sous le nom de Délos dans les Cyclades. Ici, Léto, appuyée sur un olivier, finit par accoucher. Héphaïstos offre des flèches à chacun des nouveau-nés. Armés de ces dernières, Apollon, quatre jours plus tard, se venge et met à mort Python sur le mont Parnasse, c'est pourquoi dès lors Apollon est surnommé Pythien. Il recueille son fils Eumolpos délaissé et jeté dans l'océan par sa mère Chioné et le confie à sa fille Benthésicymé.

Pourvoyeur des hommes et des héros

Il a créé le premier cheval, soit à Athènes, dans le cadre de son affrontement avec Athéna, soit en Thessalie, après avoir éjaculé sur Gaïa, la Terre. Il apprend également aux hommes à monter les chevaux à l'aide d'une bride.

Il octroie à ses protégés des facultés divines plutôt attachées en général au monde marin. À Euphémos, il donne la faculté de courir sur l'eau en gardant les pieds au sec, tout comme à Orion la possibilité de marcher sur les flots. Il fait des Dioscures (fils de Zeus), Castor et Pollux, les protecteurs des navigateurs et leur donne le pouvoir de calmer les tempêtes. Périclyménos, le fils aîné de Nélée, reçoit une force incroyable qui peut terrasser quiconque. Quant à Œnopion, Poséidon fait construire par Héphaïstos un refuge souterrain pour le mettre à l'abri de la vengeance d'Orion qu'Œnopion a fait aveugle.

Ses symboles caractéristiques

Traits caractéristiques qui reviennent fréquemment, dans la littérature, la sculpture, la peinture sur poterie, les mosaïques… au point de devenir symboliques du dieu permettant notamment de l'identifier sur ses représentations.

Ses attributs

  • Le trident
  • Le char tiré par des chevaux ou par des hippocampes mythologiques
  • La barbe, souvent drue et complète
  • La chevelure ondulée souvent libre et hirsute

Ses animaux favoris ou rattachés

  • Le cheval (signifiant l'animal ou bien un navire)
  • L'hippocampe, l'animal mythique mi-poisson, mi-cheval
  • Le dauphin
  • Les poissons (ou la faune aquatique en général)
  • Le taureau, ou les bovins en général
  • Le bélier
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.